La Maison Bouvet Ladubay reprend son indépendance avec le soutien de Ouest Croissance

Depuis le 18 novembre 2015, la Maison Bouvet Ladubay appartient à 100 % à la famille Monmousseau, aux manettes de l’entreprise depuis 1932. Juliette et son père Patrice Monmousseau se sont appuyés sur Ouest Croissance, chef de file du pool d’investisseurs, pour mener à bien cette opération de reprise. Le dossier est piloté par Anne Jacquinet-Sulger, Directrice Générale et Damien Jouanneau, Directeur de participations.

Réalisée avec des partenaires basés principalement dans l’Ouest, l’opération confirme l’ancrage régional de la Maison Bouvet Ladubay et de ses propriétaires.

« Nous sommes très heureux d’aider la famille Monmousseau à reprendre les clés de sa Maison. Cette opération confirme notre vocation : accompagner des entreprises régionales et soutenir avec conviction le projet de leurs dirigeants.», expliquent Anne Jacquinet-Sulger et Damien Jouanneau.

Retour sur l’histoire de Bouvet Ladubay en quelques dates clés :

En 1974, le groupe Monmousseau, coté en bourse, est cédé pour des raisons de succession au Champagne Taittinger. En 2005, le groupe Taittinger est vendu et simultanément, l’Indien Vijay Mallya UB Group rachète la maison Bouvet Ladubay, qui devient filiale de United Spirits Limited (USL). Avec ce nouveau partenaire, le Brut de Loire saumurois est lancé en Inde, tout en préservant sa culture d’entreprise familiale. 15 millions d’euros sont investis dans une unité de production à Distré et son volume de vin distribué passe de 3 à 6 millions de bouteilles.
2013, nouveau changement. Le géant mondial des spiritueux Diageo fait l’acquisition d’USL et décide de réduire sa présence dans le secteur du vin. Une opportunité que saisit la famille Monmousseau pour reprendre son indépendance.

Monmousseau

Patrice Monmousseau, Président de la société depuis 1972, continue d’assurer ses fonctions et sa fille Juliette Monmousseau devient Directrice générale. Forts de l’envergure internationale de leur Maison, qui réalise plus de la moitié de son chiffre d’affaires à l’export, les dirigeants ont à cœur de poursuivre leur stratégie de développement fondée sur la qualité de leur production, maintes fois récompensée.

Patrice et Juliette Monmousseau sont très heureux, aux côtés de leurs nouveaux partenaires, de pouvoir présider aux destinées de la Maison Bouvet Ladubay, 1ère Maison de vins de Méthode Traditionnelle produits à Saumur, en perpétuant la devise du fondateur Etienne Bouvet : « L’Excellence ».