Ouest Croissance renforce son engagement aux côtés de Qowisio

Qowisio, startup angevine en très forte croissance, mobilise 10 M€ pour ouvrir son tout premier réseau public dédié aux objets connectés dans l’Hexagone. Actionnaire de la société depuis 2012, Ouest Croissance représentée par Anne Jacquinet-Sulger, Directrice générale et Laurent Bodin, Chargé de participations souscrit à cette nouvelle opération de levée de fonds. « Nous intervenons en tant que chef de file du pool d’investisseurs avec une ambition : soutenir le projet de notre partenaire ».

Un immense marché à conquérir

L’enjeu est important : on estime à 2 milliards le nombre d’objets connectés en France d’ici 2020. La start-up d’Andard (membre fondateur de la Cité de l’Objet Connecté) connaît bien ce marché puisqu’elle est spécialisée depuis 2009 dans les réseaux sans fil à bas coûts et à faible consommation énergétique permettant de connecter les objets entre eux (9 M€ de CA cumulé).

Une révolution technique

Aujourd’hui Qowisio révolutionne le modèle économique de la communication des objets, hérité de la téléphonie mobile. Selon la start‐up, l’avenir des objets connectés passe par un modèle économique disruptif, dont l’enjeu n’est pas la bataille du coût de communication. La levée de fonds va permettre à la start-up de fournir à la France dès juin 2015 un réseau bas débit longue portée qui s’appuie sur la technologie UNB (Ultra Narrow Band).

Basé sur plus de 6 années de développement R&D, le réseau Qowisio connecte sur internet les objets envoyant de très courts messages, et entend résoudre une équation sur laquelle butent les solutions traditionnelles : un réseau ultra lowcost, ultra long‐power et ultra long‐range (coût compétitif, basse consommation et longue portée).

Le savoir-faire et la maîtrise technologique de la start-up (dont elle est 100 % propriétaire), associés à une compétence sur toute la chaîne de valeur de l’objet connecté, font de Qowisio une solution complémentaire et innovante. Le coeur du réseau repose sur une borne Gateway innovante, permettant de connecter tout objet dans un rayon de 50 à 60 km, et pouvant faire transiter plus d’un million de messages par jour.

Une levée de fonds d’envergure pour de grandes ambitions commerciales

Cette deuxième levée de fonds pour la société, représentant un investissement total de 10 M€, a réuni Ouest Croissance (chef de file), Go Capital, BNP PARIBAS Développement et Pays de la Loire Développement. Forte de son expertise de rupture, la start-up prévoit une montée en volume rapide et un prévisionnel de CA de plus de 140 millions d’euros en 2020.

Photo : Cyrille Le Floch, Président (Crédit: Qowisio)

icon_pdf_grisTélécharger la newsletter